064

Si j'avais la place et le temps, j'aurais des moutons... Des moutons pour le plaisir de l'animal et pour la laine. Comme je n'ai ni assez de place, ni assez de temps mais que l'envie est quand même bien la, j'ai acheté deux lapins angora. C'est une autre échelle, mais il y a toujours l'animal et la laine ! Une lapine en June et que vous avez vu toute petite et un male en août. L'idée étant évidemment d'avoir des petits. Enfin, ça c'est la théorie car, ensemble, leur pratiques sexuelles semblent beaucoup plus libérées et même complètement inversées. Je ne sais plus trop quoi penser, ils sont donc séparés jusqu'a ce que leurs hormones se calment un peu. 

Ce WE, c'était la tonte. En France, on les épile: on tire sur les poils avec un peigne spécial pour les arracher. Il existe aussi des granulés 'dépilatoires'. Quelque temps après les avoir mangés, les poils du lapin tombent... Une mini chimio quoi.  Je préfère la méthode anglaise plus douce: je coupe aux ciseaux, un peu comme je peux et sans méthode. Comme pour les cheveux de mes enfants !

C'est la deuxième récolte pour la blanche, et première pour le gris. Je n'ai toujours rien fait du poil, mais j'y pense... slowly !

 100

111

118

122

 013