Jamais je n'ai vu de printemps aussi pluvieux... Des semaines et des semaines sous la pluie et le jardin, contrairement à nous, semble s'en gorger et prospérer.

Du coup, à une période où souvent le jardin commence à montrer des signes de fatigue, de sécheresse, avec des plantes ligneuses, c'est toujours la continuation du débordement printanier, de la luxuriance, la vigueur, le vert dense et dru. Un plaisir à voir, à goûter aussi...

051

054

056

057
Laitue et persil (que je récolte, mixe avec un peu d'ail puis couvre d'huile d'olive pour la conserver quelques semaines au frigo et avoir ainsi un melange tout pret pour parfumer de nombreux plats)

 

047
Zelie préparant la menthe à secher pour les tisanes.

 

Mais il n'y a pas que les plantes qui sont importantes ni la verdeur du gazon anglais et maintenant il est plus que temps de retrouver du soleil, de la vraie chaleur, des soirées longues que l'on peut prolonger dehors... On en a autant besoin que les plantes ont besoin d'eau...

001